Antoine d' AGATA Paris / France, 17 Mars - 11 Mai 2020

de la série Virus - Paris / France, 17 Mars - 11 Mai 2020 17 mars 2020 - 11 mai 2020

Photographie
Impression jet d’encre pigmentaire sur papier Hahnemühle

66,6 x 50,1 cm
64,5 x 48,2 cm (hors marge)

Acquisition 2021

Notice de l'œuvre

Autodidacte, Antoine d’Agata étudie la photographie auprès de Larry Clark et Nan Goldin à New York en 1991. Depuis, il parcourt les marges de l’existence et ne craint pas de provoquer des situations limites où il se met en danger, pour réduire voire annuler la distance avec ses sujets. Avec patience et intransigeance, il donne ainsi à voir le chaos, l’incohérence et toutes les formes de violence. Fruit d’un intense engagement personnel, la série Virus documente la pandémie de coronavirus comme une expérience sociale et politique. Lors du premier confinement, d’Agata s’est immergé dans les rues parisiennes désertées et s’est introduit dans des hôpitaux français en surchauffe. Il a photographié les seules personnes encore visibles dans les rues : SDF, policiers, toxicomanes. Ces présences fantomatiques ont été captées à l’aide d’un appareil muni d’une caméra thermique – une sensibilité infrarouge qui irradie la ville et les corps, leur donne des contours flous, comme en cours de dissolution. Une autre réalité est ainsi intensément dévoilée : Virus donne à voir la peur et la mort, la solitude, le désarroi et les injustices sociales, mais aussi les gestes médicaux et l’empathie des soignants, la compassion humaine mise à l’épreuve.
En savoir plus

Œuvres de la même série

Léa Rollin

Léa Rollin